jeudi 12 décembre 2013

La classe 1889 née en 1869

Les hommes de la classe 1889 étaient nés en 1869. Ils avaient 45 ans en 1914 et faisaient partie des régiments de réserve de la territoriale. Ci-dessous, la liste des naissances masculines de 1869 à Vendémian, ainsi que les hommes nés ailleurs installés sur la commune dont j'ai eu connaissance par le recensement de 1911, et l'état de mes recherches sur le devenir de chacun en 1914.

Hommes mobilisables : 2
  • 10 naissances à Vendémian
    • 7 décès
    • 1 installé à Cuxac-d'Aude
    • 1 installé à Tressan
    • 1 sur lequel je n'ai aucune information
  • 2 naissances hors de Vendémian
    • 2 mobilisés : Eugène Bergond et Hippolyte Barthélémy

Les naissances masculines en 1869

  • Félix Mirebagues
  • Théophile Barrier
    • né le 28 mai, fils de Lubin Barrier et Marie Négrou
    • décédé le 17 octobre 1893
  • Alfred Ripert
    • né le 1er juin, fils de Pierre Ripert et Noémie Beys
    • décédé le 11 septembre 1869
  • Henri Fonzes
    • né le 15 juillet, fils de Valéri Fonzes et Marie Girland
    • décédé le 28 août 1887
  • Aimé Roques 
    • né le 29 août, fils de Jules Roques et Françoise Coustol
    • décédé le 15 novembre 1870
  • François Fautrier
    • né le 16 octobre, fils de Pierre Fautrier et Hortense Cros
    • décédé le 4 juillet 1870
  • Gustave Brousson 
    • né le 22 octobre, fils de Pierre Brousson et Alexandrine Priès. 
    • Aucune information
  • Alfred Revel
    • né le 28 octobre, fils de Jean Revel et Joséphine Mézières
    • décédé le 24 octobre 1900
  • Alfred Bousquet

Les habitants nés hors de Vendémian en 1869
    • né le 14 juin à Saint-André-de-Sangonis, fils de Henri Bergond et Julie Bonniol, époux de Anna Faucilhon
    • matricule 480 (page 582)
    • mobilisé pour la réquisition des chevaux du 3 au 10 août 1914 puis du 19 avril au 5 mai 1915
  • Hippolyte Barthélémy
    • né le 25 septembre à Coupiac (Aveyron), fils de Honoré Barthélémy et de Marie Géry
    • matricule 1671 (page 208)
    • domicilié à Vendémian depuis 1909
    • mobilisé du 19 avril 1915 au 16 novembre 1918 : 3 ans, 6 mois 27 jours
      • du 19 avril au 14 juillet 1915 : 56è RI
      • du 15 juillet au 20 août 1915 : 7è régiment de Dragons
      • du 20 août 1915 au 18 novembre 1917 : dépôt de remonte de La Selles-sur-Cher (le dépôt de remonte était chargé de recenser, fournir et préparer les chevaux nécessaires pour les unités. Il en existait une vingtaine)
      • du 19 novembre 1917 au 16 novembre 1918 : 81è RI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire