samedi 14 décembre 2013

La classe 1898 née en 1878

Les hommes de la classe 1898 étaient nés en 1878. Ils avaient 36 ans en 1914 et faisaient partie des régiments de la territoriale. Ci-dessous, la liste des naissances masculines de 1878 à Vendémian, ainsi que les hommes nés ailleurs installés sur la commune dont j'ai eu connaissance par le recensement de 1911, et l'état de mes recherches sur le devenir de chacun en 1914.

Hommes mobilisables : 4
  • 2 naissances à Vendémian
    • 1 déménagements
    • 1 mobilisé : Paul Gasc
    • 3 naissances hors de Vendémian
      • 3 mobilisés : Albert Sauvage, Maurice Fournier, Joseph Cournut

      Les naissances masculines en 1878
      • Charles Liron
      • Paul Gasc
        • né le 12 mars, fils de César Gasc et Zénobie Roques
        • matricule 76 (page 76)
        • mobilisé du 4 août 1914 au 22 janvier 1919 : 4 ans, 5 mois et 18 jours
          • du 4 août au 22 septembre 1914 : 122è RI
          • du 23 septembre 1914 au 22 janvier 1919 : 81è RI

        Les habitants nés hors de Vendémian en 1878
        • Albert Sauvage 
          • né le 24 mai à Montesquieu, fils de André, Dieudonné Sauvage et Delphine Marie Bousquet
          • instituteur à Vendémian à compter de septembre 1910, en août 1919 s'installe à Saint-Pargoire.
          • matricule 16 (page 20)
          • mobilisé du 3 août 1914 au 21 janvier 1919 : 4 ans, 5 mois et 18 jours
            • du 3 août 1914 au 31 août 1915 : 122è RI
            • du 1er septembre 1915 au 21 septembre 1917 : 211è RI
            • du 22 septembre au 14 novembre 1917 : 102è RI
            • du 15 novembre 1917 au 21 janvier 1919 : 21è RI
        • Maurice Fournier
          • né le 7 mars à Saint-Pargoire, fils de Joseph Fournier et Célina Aubrespy
          • matricule 66 (page 66)
          • mobilisé du 3 août 1914 au 23 octobre 1919 : 5 ans, 2 mois et 20 jours
            • du 3 août 1914 au 25 avril 1916 : 3è RI
            • du 26 avril 1916 au 10 décembre 1917 : 274è RI
            • du 11 décembre 1917 au 24 mars 1918 : 2è légion de gendarmerie
            • du 25 mars 1918 au 23 octobre 1919 : 16è légion de gendarmerie

        Aucun commentaire:

        Enregistrer un commentaire